Archives de Catégorie: Chroniques littéraires

Rhapsodie pour un ange, chronique sur la Bauge littéraire

Chronique de la Bauge littéraire sur Rhapsodie pour un Ange de Paul Durand Degranges.

Il y a de ces anges qui ne volent pas bien haut, ce qui ne les empêche pas toutefois de tomber bien bas. Tel est le cas du protagoniste d’un roman de Paul Durand Degranges, Rhapsodie pour un Ange, qui raconte le parcours d’un jeune homme aux charmes véniels, placé dès ses premiers instants sous le signe de la chute et de la faute : Sa mère lui donna naissance (le mit bas semble un terme plus approprié) après avoir vu l’avion de son mari s’écraser dans un bâtiment d’école. Entrée fracassante dans une vie marquée par un sceau fatal.

Lire la suite de la chronique

Rhapsodie-pour-un-ange

Publicités
Tagué , , ,

Chroniques « Facebook, mon amour ! ».

Le  recueil de nouvelles d’Éric Neirynck, Facebook mon amour !, célébré par la critique !

Découvrez trois belles chroniques en cliquant sur les liens ci-dessous :

Chronique sur la Bauge littéraire

Chronique sur le blog de l’auteur Anne Bert

Chronique sur le blog de Goûters de Clarissa

Bonne lecture !

Facebook mon amour !

Tagué , ,

Une si petite garce chroniqué sur le Béa Blog

Le livre coup de poing de Nath Apolline chroniqué sur Béa Blog.

« Une si petite garce » : la voix de l’enfance maltraitée
C’est l’histoire d’un combat perdu, mené à armes inégales. A l’âge où on se construit, le monde béni de l’enfance, c’est l’histoire d’une destruction totale. Celle de la violence et de la folie d’une mère envers sa fille, dans un quartier chic de la banlieue ouest, dans le calme feutré des gens bien nés…. bien aveugles, et bien sourds.

Lire la suite de la chronique

Une si petite garce

Tagué , , ,

« Une si petite garce » de Nath Apolline dans le Républicain de l’Essonne

A l’occasion d’un article sur la violence faite aux enfants, Le Républicain de l’Essonne offre à l’auteur d’ Une si petite garce, Nath Apolline, l’opportunité de présenter son premier livre, histoire de sa douloureuse enfance et de son combat de vie.

Le Républicain de l'Essone du 24 janvier 2013

Le Républicain de l’Essone du 24 janvier 2013

 

Une si petite garce

 

 

Tagué , , ,

Parafer ordinaire, chroniqué sur Culture Chronique

Très belle chronique sur Parafer ordinaire de Jean-François Joubert publiée sur le site culturel Culture Chronique.

A découvrir d’urgence !

Il fait un temps de chien sur ce roman. “Parafer” serait l’inventive contraction entre  Paradis et Enfer, la conjonction  littéraire entre le roman et l’expérience de laboratoire qui classe immédiatement Jean-François Joubert dans la catégorie des auteurs justement inclassables.  Un incroyable docteur Frankestein du verbe et de la syntaxe, un rêveur éveillé qui aurait la capacité de transformer ses cauchemars en littérature, ses songes en prose romanesque.

Lire la suite de la chronique

Parafer ordinaire

Tagué , , ,

Étranges attracteurs, livre du mois et chronique sur frenchwritersworldwide.com

Étranges attracteurs de M.K. Sabir a été sélectionné livre du mois de janvier 2013 sur le site frenchwritersworldwide.com  site dédié aux écrivains de langue française !

Découvrez-y également la chronique dont il fait l’objet :

Est-ce tragédie ou comédie de faire des vers sur des cadavres ? Depuis que le monde est monde, la rencontre de deux civilisations s’est souvent soldée par un rapport de force, chaque partie se livrant à une guerre impitoyable, chacun se sentant toujours menacé par l’autre…l’attaque primitive pour garantir la survie de l’espèce … on tue d’abord,  seul le survivant du champ des morts a l’opportunité de la parole, même s’il s’exprime dans le néant du chaos, les morts n’ayant plus droit à citation.

Lire la suite de la chronique

Étranges attracteurs

Tagué , , ,

Fred Romano dans Le Mague !

Fred Romano, auteur de Normal, fait l’objet d’un long portrait dans Le Mague, site référence de l’actualité culturelle !

« Normal » de Fred Romano ou scènes extraordinaires de la vie familiale ! par La Singette Missdinguette

Fred n’est pas du tout inconnue au Mague. Elle nous revient avec un nouveau roman « Normal » au thème emblématique qui fait le zèle littéraire de cette auteure géniale qui dégomme une famille ordinaire au blaze « Bourgeois ». Tout un programme ! Toujours en verve et en finesse, Fred dresse un huis-clos magistral. Elle s’en donne à cœur joie dans les monologues des héros, qui se télescopent le trop de réalité. La promiscuité de cette famille nombreuse avec les apparences peut s’avérer si trompeuse !

Lire la suite du portrait

 

Normal

Tagué , , ,

Petites rencontres et mega problèmes : chronique vidéo !

…et découvrez également la chronique vidéo de « La dame blonde » sur Petites rencontres et mega problèmes d’Emilie Malburny !

Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo

Petites rencontres... vidéo Youtube

Tagué , , ,

Chronique sur Normal, le roman de Fred Romano

Découvrez cette belle chronique sur le roman de Fred Romano, Normal, rédigée par Pascal Kneuss, animateur du blog littéraire passion-romans.over-blog.com

Fred Romano semble être un peu « une touche à tout », selon ce que j’ai pu apercevoir; actrice, journaliste, biologiste, reporter et, bien évidemment, auteur. Je crois que j’oublie encore un millier de choses, certainement..Fred Romano est également – entre autre – auteur du livre « Le film pornographique le moins cher du monde », édité en 1999 aux éditions Pauvert, biographie qui retrace – sauf erreur – un bout de chemin de sa vie qu’elle a sillonné en compagnie de Coluche, son compagnon de l’époque; une voie chaotique parsemée d’embûches?

Lire la suite de la chronique

Normal

Tagué , ,

Jean Eyoum en entretien exclusif sur Africulture

Stéphanie Dongmo nous offre une belle chronique sur Super cagnotte de Jean Eyoum ainsi qu’un entretien avec l’auteur.


Avec son livre Super cagnotte, Jean Eyoum, 21 ans, propose une adaptation libre de L’Avare en parler-jeune. L’intrigue se passe dans une banlieue de Paris, les personnages changent de noms mais gardent leurs caractères. Petite virée sur les sentiers dépoussiérés d’un classique de la littérature française.

Plus que le texte de Super cagnotte, c’est l’audace du projet qui plaît. Un jeune Français originaire du Cameroun décide, un jour qu’il s’ennuie pendant les congés de Noël, de relire L’Avare, l’œuvre de Molière qu’il préfère. Ce faisant, il a une idée de génie : et s’il réécrivait ce classique comme on parle autour de lui, dans sa banlieue de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) ? Il se lance. En une semaine, la première mouture du projet est prête. Il la range dans un tiroir et oublie. Six ans plus tard, il ressort le manuscrit, le retravaille et se lance à la recherche d’un éditeur. Sa rencontre avec Kirographaires donne Super cagnotte. Une œuvre pleinement inspirée de L’Avare de Molière. La lettre change, mais l’esprit demeure.

Découvrez la suite de la chronique en cliquant ici 

 

Âgé de 21 ans, ce jeune homme d‘origine camerounaise publie Super cagnotte, une transposition de L’Avare de Molière. Étudiant en commerce international, il a écrit son livre en « langage de banlieue » mais s’exprime dans un français châtié. Il parle de l’adaptation de son texte au théâtre et de l’hommage qu’il veut rendre à Molière.

D’où vous est venue l’idée d’écrire une œuvre qui serait inspirée de L’Avare de Molière ?
C’est arrivé comme ça en 2005. J’étais au lycée, c’était les vacances de Noël, le temps était mauvais, je ne pouvais pas sortir. J’ai commencé à relireL’Avare que j’aime beaucoup et je me suis dit : tiens, je peux le faire. J’y suis allé d’une traite et en une semaine, j’avais le texte prêt. Je l’ai retravaillé et enrichi après.

La suite de l’interview en cliquant !

Super cagnotte

Tagué , , ,