Témoignage de Florent Babillote dans France Dimanche

Florent Babillote nous parle à coeur ouvert de sa maladie et de sa thérapie par l’écriture dans le France Dimanche du 3 janvier 2013.

 

Ses bouffées délirantes ont commencé à l’adolescence. Mais grâce au travail qu’il a fait sur lui et à son traitement, il a pu retrouver une vie normale.

« Ma première crise remonte à mes 14 ans. Lorsque je croisais une personne dans la rue qui souriait, j’étais persuadé qu’elle se moquait de moi. Dans le bus, j’entendais des voix… L’épisode avait duré quelques jours mais je ne l’avais pas dit à mes parents de peur de les angoisser, mais aussi parce que je croyais que c’était un effet de l’adolescence. Mais avec le temps, ma santé mentale s’est dégradée. Au lieu de durer un ou deux jours, les crises se sont étendues à une et deux semaines, voire un mois.

Lire la suite du témoignage

 

TEMOIGNAGE

 

 

OBSCURE_CLARTE_1_de_couv

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :