« Cavale Blanche » à l’honneur à la librairie Polarys

La librairie Polarys à Brest (29) nous offre une belle chronique sur Cavale Blanche de Stéphane le Carre.

L’avis de la libraire

Dan, Mau et Gwenn, deux amis, une femme, une trahison. Mau et Gwenn surgissent du passé, avec l’idée d’un gros coup qui rapporterait beaucoup. Le dégoût de Dan pour sa vie terne et la société à laquelle il est incapable de s’intégrer le pousse à accepter de marcher avec eux. Le coup foire, Dan va se cacher sur un îlot désert. Seul face à lui-même sur ce bout de terre battu par les vents, il revient sur son passé, sur cette histoire qui a mal tourné.
Cavale Blanche, c’est 130 pages de poésie brute et de rock n’ roll qui colle aux docs. 130 pages aussi où la Bretagne se montre (j’ai envie de dire « enfin ! ») sous le jour que j’aime, sans clichés, sans chichis folkloriques, avec des références qui nous parlent si bien … Les Hespés, Kerlouan, Brest et ses excès, et puis la mer et les éléments qui souvent se déchaînent. Enorme, omniprésente, ici mauvaise, terrifiante et envoûtante sous la plume fiévreuse de Stéphane Le Carre qui donne à ce premier roman une maturité surprenante.
Ne vous fiez pas aux apparences, l’auteur exploite à sa façon à lui, assez magistrale je dois dire, les vieilles ficelles du roman noir que sont trio amoureux, trahison, coup foireux qui tourne mal …
Un très bon premier roman, un vrai coup de coeur.
Lire la suite de la chronique

Publicités
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :