Seelianes : l’interview !

Retrouvez sur megworld.over-blog.com, l’interview de Marie-Danielle Merca.

Extraits :

 » 1) Qu’est ce qui vous donné envie d’écrire ?

J’ai toujours aimé écrire, je suppose que c’est parce que j’aimais beaucoup lire et écouter des contes fantastiques dans mon enfance. Ce qui m’a ensuite encouragée à écrire sérieusement c’est tout simplement l’envie de me battre. Il y a quelques années, j’étais très malade et je ne pouvais pas faire grand chose. Je n’avais pas envie de rester sans rien faire alors je me suis mise à écrire en rêvant de pouvoir en vivre un jour. »

(…)

3) Qu’est ce qui vous pousse à faire d’une petite idée un véritable roman ?

Juste l’envie de partager. En imaginant les scènes, un peu comme un film qui se déroule dans ma tête, je me dis que ça pourrait plaire à d’autres passionnés de l’imaginaire. Alors je laisse l’idée grandir le plus possible et l’histoire se crée d’elle-même.

(…)

4) Etes-vous organisé avec un plan ou écrivez vous plutôt au feeling ?

         Il m’arrive de faire des sortes de plans, mais en fait ce sont justes quelques notes qui me permettent de ne pas perdre le fil de l’histoire. Mais, je l’avoue, tout est au feeling. Pratiquement rien n’est organisé et mon écriture dépend de mon humeur. Aujourd’hui je peux me concentrer sur une scène de combat alors que demain ce sera une scène d’amour.

(…)

3) Quels conseils donneriez vous à un(e) jeune auteur(e) qui désire se lancer ?

Je dirais qu’il ne faut jamais cesser d’écrire malgré les difficultés car ce sont aussi celles-ci qui nourrissent notre écriture. Les étapes d’une publication est compliquée et parfois douloureuse mais il ne faut pas abandonner car c’est vraiment merveilleux de tenir son bébé de papier entre les mains.

Retrouver l’interview en intégralité sur http://megworld.over-blog.com/article-interview-marie-danielle-merca-97610454.html

 

Le livre :

Au début de cette aventure, je n’étais rien de plus qu’une jeune Réunionnaise qui découvrait l’Université. Dès le premier jour, je fis la rencontre des Siliconées, les reines de Young City, le genre de peste que tout le monde croise au moins une fois dans sa vie. Il m’était plus agréable d’admirer le regard émeraude de Cédric Eriac, le beau scientifique pour qui je fondais comme une glace au soleil. Mais tout cela c’était avant que je ne rencontre les Seelianes, que je devienne une cible pour les vampires, les fées maléfiques, les sorcières et les autres créatures ténébreuses.

Quand la réalité se mêla aux mythes et à la magie, je dus affronter une destinée hors du commun. Il m’a fallu jongler entre les cours, mes parents qui ne se doutaient de rien, un amoureux mystérieux, mes visions, les combats pour ma survie et ma petite soeur qui développait d’étranges pouvoirs… Bref, ce fut une première année bien remplie à Young City.

Je m’appelle Léa Marem. Je suis une Potentielle et mes amies sont des Seelianes…

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :