Interview de Sabir Kadel, auteur d’ « Etranges Attracteurs

Sabir Kadel a accordé à defimedia un entretien en anglais sur son roman.

Résumé du roman :

 » Dans Étranges Attracteurs, c’est la géographie qui dessine les contours du désir. À travers des séjours à Paris, à Florence ou encore dans le Bade-Wurtemberg, les deux protagonistes essayent de se trouver eux-mêmes en suivant les traces des grands esprits qui les ont précédés. Mais leur quête se révèle vaine et le couple bascule alors dans un monde où l’empire des mots s’évanouit, où l’emprise du langage expire. Le voile de cette illusion qu’est la réalité est levé et le couple va au-delà du principe du plaisir… »

Extraits de l’interview :

 » To live without predators, is to shrink.”(‘Étranges Attracteurs’, p. 57, M. K. Sabir November 2011). His arguments are a triumph of the imagination and exude unparalleled passion, bespeaking of an unconditional libertine. He talks of literary legends with an astounding ease, virtually pushing us to think he meets them on regular coffee breaks. Sabir Kadel states in a remarkably frank conversation with News on Sunday! » (…)
I « parachute » my characters into a universe and I let them evolve freely, though I do not rely on inspiration. I do not have a romantic perspective of literature and I build my writing in the approach an architect would for a building, but the text evolves constantly throughout. I also try to ensure that there are several layers of reading, an explicit level, which is the body of the text, and a latent level, which is its backbone.(…) »

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur www.defimedia.info

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :