Chronique sur Layticia Audibert et De mort et d’eau fraîche sur glose.fr

Retrouvez la chronique sur Layticia Audibert et son livre De mort et d’eau fraîche sur glose.fr

Quelques extraits :

 » Petite, les adultes m’ont toujours dit que les artiste sont bordéliques…

1) Il ne faut jamais croire les adultes.
2) Il faut arrêter de faire des généralités.
La preuve en images…

2 éléments vous frappent quand vous entrez pour la première fois dans le nid douillet de Layticia : il y a bien sûr l’exposition de ses propres tableaux en parfaite harmonie avec sa décoration, mais aussi ses innombrables têtes de bouddhas qui peuplent et règnent sur le mobilier. Une cohabitation intéressante où l’émotion et l’énergie dégagées par ses œuvres sont atténuées par le regard imperturbable des bouddha et crée un certain équilibre, une ambiance cosy . Serait-ce pour symboliser la double facette de l’artiste ? Mystère…
On pourrait aussi ajouter le sourire radieux de l’artiste, mais ça, vous ne le verrez pas dans ce déco-pote. (Mais dans le teaser à la fin du billet :)
Layticia a pensé son appartement en noir et blanc avec une touche de couleur dominante dans chaque pièce, qu’elle change au grès des saisons ou selon son humeur. Aujourd’hui, le vert est à l’honneur, renforçant le côté zen de l’appartement. La chambre comporte des touches de violet qui autrefois était rouge, comme le voile qui recouvrait le lit à Baldaquin que Layticia à retirer. Dommage pour moi, j’ai manqué le lit « royal », mais il n’en reste pas moins un lit de princesse, qui en fera rêver plus d’une…  »

Pour la retrouver en intégralité, cliquez ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :